Jeu: "Assassin's creed I", un jeu vidéo sur l'Ordre des assassins

Publié le par medielivres.over-blog.fr

 

 

 

Une hérésie, un jeu vidéo sur médiélivres ! Ne soumettons pas trop tôt le blogueur à la question, car le thème développé par ce jeu évoque l'Ordre des assassins évoqué dans une fiche lecture (voir "La secte des assassins" de Christine Millimono). Il arrivera de temps en temps que j'élargisse un peu le champ de ce blog, ça ne fait pas de mal et ça permet de lier les fiches lectures à d'autres événements plus actuels, d'autres phénomènes ludiques en l'occurrence. Donc ici Assassin's Creed, premier du nom, puisque le deuxième ne concerne pas l'Ordre. Je ne suis pas encore allé très loin dans l'aventure, mais j'ai déjà de quoi faire quelques commentaires. Sur l'aspect ludique, j'en suis satisfait  pour l'instant. Mais ce n'est pas ce qui nous intéresse :) Alors allons immédiatement au coeur du sujet. Vous êtes censé incarner un assassin (pour ceux qui y ont joué: je passe les détails, l'animus, etc... tout ça n'a aucune importance), et à ce titre vous avez différentes missions à remplir. Au plan historique, on est confronté à un problème. Car en situation réelle à l'époque, vous n'étiez pas censé revenir de mission :) . Vous auriez du vous faire tuer et / ou torturer volontairement ensuite afin de démontrer que rien ne peut effrayer un représentant de votre organisation. Mais bon, ça aurait rendu le jeu très court :) Donc il est admis que vous aurez à survivre. Il est par ailleurs intéressant de noter des références plus ou moins subtiles telles que:

- Le saut de la foi: quand vous êtes sur une tour en hauteur, vous pouvez redescendre très vite en sautant dans une carriole de foin. Ce saut, surnommé "saut de la foi" dans le jeu, fait référence aux saut de la mort exécutés devant Henri de Champagne par plusieurs membres de cette structure, sauf qu'il n'y avait alors pas de foin à la réception ! ces suicides exécutés sur simple demande de leur chef avaient alors produit grande impression sur le noble franc.

- La récurrence d'un animal: l'aigle. On voit cette créature à plusieurs reprise dans le jeu, dans la cinématique de début avant une séquence de meurtre et sur les zones haut perchées en ville. Il est probablement fait ici référence la forteresse d'Alamut, un lieu symbolique de la puissance des assassins, dont le nom signifie "nid de l'aigle" en persan.

Voilà quelques commentaires rapides, il faut dire que je viens de commencer ce jeu. Pour résumer,  c'est sympathique, ça peut vous permettre de mettre en application ce que vous lisez, sans risquer de prendre 20 ans de prison :) !

 

A venir: "Pour en finir avec le Moyen-Age" de Régine Pernoud

Commenter cet article

Renard 05/09/2010 21:34


Merci :)


alval42 05/09/2010 17:44


Bienvenue dans Tourne la page.